Marc Joseph "Macé" Marion-Dufresne (1724-1772)

Après avoir découvert Tahiti en 1768, Bougainville en avait rammené un indigène : Aotourou. Un ancien officier de marine de la Compagnie des Indes,  Marion Dufresne, natif de Saint-Malo, qui avait déja navigué dans l'Océan Indien, proposa de le rapatrier.

En quête de gloire il arme à ses frais et avec l'aide du gouverneur, deux vaisseaux :  "Le Mascarin", prété par le Roy et le "Le Marquis de Castries" qu'il vient d'acheter. Hélas, Aotourou meurt le 6 novembre 1771, avant même d'arriver à Madagascar. Le voyage sera donc une expédition de découverte, à la recherche des Terres Australes. Cap au Sud!

Il passe par Captown d'où il part le 28 décembre 1771, et découvre l'île Marion et l'île du Prince Edouard le 13 janvier 1772 (il les nomme Terre de l'Espérance et île de la Caverne, c'est Cook qui leur donnera leur nom actuel)

Le 24 janvier 1772, Marion-Dufresne découvre un archipel, il le baptise du nom de Julien-Marie Crozet, Second de l'expédition : Iles Crozet. Il dépose une bouteille contenant un parchemin aux armes du Roi de France dans l'Ile de la Possession.

Après les Iles Crozet l'expédition continue vers l'Est, le 2 Février elle passe un peu au nord des îles Kerguelen qui n'ont pas encore été découvertes, croisant, à 10 jours près, la route de Kerguelen-Trémarec. Elle atteint la Tasmanie (3 mars 1772), puis la Nouvelle-Zélande (Matonaro en mai 1772).

Pendant deux mois les rapports entre les Français et les Maoris sont excellents, Marion-Dufresne est même reconnu Grand Chef du Pays le 4 Juin, juste avant d'être tué pour une raison peu claire. Non pas, comme on l'ont dit certains auteurs anciens, pour avoir coupé un arbre frappé de tapu (tabou) mais peut être à cause d'un autre tapu (éventuellement l'interdiction de pêcher là où quelqu'un s'était noyé), et plus probablement dans la rivalité avec les navigateurs pour les ressources de pêche et la crainte de les voir s'installer. Il sera tué et mangé au cours d'une fête le 12 juin 1772.


La traduction en français du livre consacré à ce navigateur par l'historien Edward Duyker est sortie en septembre 2010, aux éditions "Les Portes du Large". Bon de commande à télécharger.

Je remercie très vivement Monsieur Claude Laumonier qui m'a transmis de précieuses informations.
J'ai résumé sur une autre page "Ce que je sais sur Marion Dufresne". Je suis preneur de toute information complémentaire. Merci d'avance!
Je vous conseille la très belle page du site  du Pays de Port-Louis consacrée à Julien Crozet


Retour.au.sommaire TAAF Retour au.sommaire
Iles Crozet
Page réalisée par Yves Duflot
E.Mail: Y.Duflot chez (= @) orange.fr
Création de la page : mars 1999
Dernière mise à jour: 19 décembre 2011
Courriel 9/3/2007